Le Château d’Oche

15 Juin 2022 | Randonnée

Un joli tour pour gravir le Château d’Oche, avec une vue imprenable sur les Cornettes de Bise et le Chablais.

Distance

10 km

Dénivelé

950 m

Balisage

Jaune

Carte

IGN 3528 ET

Des Chalets de Bise au Lac de Darbon

Le départ de la randonnée pour le Château d’Oche se fait au niveau des Chalets de Bise. Un grand parking au bout de la petite route sinueuse permet aux nombreux visiteurs de se garer. En ce matin d’octobre, le soleil est encore caché par les Cornettes de Bise et la température n’est que de 3°C. Nous commençons à marcher avec nos veste!

Peu après le parking, nous arrivons aux chalets. Une piste sur la gauche les contourne et s’éloigne dans la combe. Elle se transforme rapidement en sentier et s’élève d’abord doucement.

Au point 1555 m, nous prenons le sentier qui part sur la gauche. Il suit un petit ruisseau. La pente devient maintenant plus raide et on monte assez vite. On atteint un petit replat. Derrière nous s’étend la combe. Les chalets de Bise sont maintenant cachés par le relief. Devant nous se dressent de grandes parois, tantôt herbeuses, tantôt rocheuses. 

Nous en débutons l’ascension. La terre est mouillée et glissante tant la pente est raide. Le sentier suit toujours et parfois se confond même avec le ruisseau. Les marques d’érosion sont bien visibles sur la pente. D’ailleurs on ne voit pas toujours le sentier, mais de nombreuses traces.

On monte rapidement pour atteindre la crête. D’ici la vue est magnifique sur les Cornettes de Bise, la combe qui forme un cercle d’un côté et le Chablais qui s’étend de l’autre côté. Nous la suivons quelques temps pour rejoindre le col de Floray.

Le lac de Darbon apparaît sous nos yeux, tandis que la combe de Bise disparaît derrière les rochers.

Le chateau d'Oche et le Lac de Darbon

Du Lac de Darbon au Château d’Oche

Le sentier oblique et descend en direction du lac qu’on ne tarde pas à rejoindre. Derrière le lac, se dressent de grandes parois rocheuses. Notre objectif, le Château d’Oche, se trouve au-dessus.

Nous contournons le lac par la droite et arrivons au Col du Pavis. Un sentier part en direction du col de Bise. Un autre se dessine sous les falaises. C’est celui-ci que nous prenons. Il quitte les bords du lac et commence à s’élever doucement. Mais peu après, nous le laissons pour en prendre un autre qui monte juste au-dessus du sentier principal. Il n’est pas balisé, mais bien visible car très fréquenté.

Après avoir longé les falaises, il grimpe sur le côté pour atteindre un passage rocheux. Le chemin est ici un peu exposé, notamment à cause de la pente très raide et de la présence de falaises tout autour. Mais il se fait sans réelle difficulté. Le passage rocheux permet de passer au-dessus des falaises.

On se retrouve alors dans une grande pente en herbe. Il est presque difficile de croire que l’on vient de passer une barre rocheuse!

Le sentier monte assez raide en zig-zag. Quelques passages rocheux terminent l’ascension et on arrive au sommet. Impossible de se tromper, deux croix trônent!

Vue depuis le sommet du Chateau d'Oche

Du Château d’Oche au Col du Pavis

La vue à 360° depuis le Château d’Oche est magnifique. Au premier plan, le Lac de Darbon, puis les Cornettes de Bise, le Chablais, et au fond le Mont Blanc s’offrent à nous. De l’autre côté, le Léman, la Suisse, le Jura s’étalent à nos pieds. 

Nous avons bien mérité le pic-nic avec vue! Un petit vent rafraîchit l’air, mais il n’est pas assez fort pour nous faire descendre. Des parapentes passent en dessous de nous, ajoutant à la magie de la vue.

La descente se fait par le même chemin. La première partie se fait bien, le sentier zigzagant dans l’herbe. Nous retrouvons le passage rocheux qui permet de traverser la barre rocheuse. Il faut être attentif pour ne pas le louper, car il s’agit du seul possible. Tout autour, les falaises plongent jusqu’au Lac Darbon.

Ensuite, nous retrouvons le sentier qui descend le long des falaises. Ici aussi, la prudence est de mise. Très raide et friable, le chemin peut être impressionnant. Il se fait toutefois sans difficulté. 

Jusqu’au col du Pavis, le sentier est ensuite plus facile et descend doucement. Au col, un petit regard en arrière sur le Château d’Oche et ce que nous venons de passer. Nous continuons en direction du Col de Bise.

Vue depuis le chateau d'oche et parapentes

Le Col et la Combe de Bise

Sur cette grande traversée, nous pouvons reposer nos jambes. Il faut toujours être attentif, car le sol est mouillé et parfois glissant. Après être légèrement descendu, le chemin commence à remonter doucement vers le col de Bise. Plus on approche du col, plus il se fait raide. Quelques rochers ponctuent même le sentier. 

Puis on arrive au col. Situé sur la crête au fond de la Combe de Bise, il ouvre la vue sur les Cornettes de Bise et, au fond, les chalets. On embrasse du regard toute la Combe. L’autre versant du col est bien plus raide et il donne à la vue un côté presque vertigineux. Le Château d’Oche est maintenant caché par le relief derrière nous.

Deux options sont possibles pour regagner les chalets. Sur la gauche, un sentier monte le long de la crête et suit l’arête des ramoneurs. Il faut tout de même compter environ 150 m de dénivelé en plus. En allant jusqu’au bout, il est possible de descendre directement sur les chalets. Mais attention, le sentier descend en partie dans une zone de rochers plutôt instables. Il vaut mieux avoir le pied sûr et prendre son temps.

La seconde option descend du Col de Bise dans la Combe. La descente est raide et le sentier raviné en terre friable demande encore un peu d’attention. Néanmoins, on passe vite la partie la plus raide et la pente s’adoucit. 

On aboutit au point 1555 m que l’on avait franchi à l’aller. Ici on rejoint le sentier puis la piste qui nous avait permis de quitter les chalets de Bise. Il n’y a plus qu’à suivre pour revenir à notre point de départ.

Le site de Bise, situé à 1500m d’altitude, regroupe plusieurs chalets. On y trouve notamment une ferme où l’on produit du fromage de chèvre, un musée, un refuge et une buvette. Départ de nombreuses randonnées, c’est un site très prisé en été.

Après le chateau d'Oche, la combe de Bise

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.