Comment s’habiller pour un vol en parapente?

24 Nov 2021 | Parapente

S’il est une question que l’on se pose tous régulièrement, que l’on soit débutant ou plus expérimenté, c’est bien celle-ci: comment s’habiller pour un vol en parapente?

Evidemment, la réponse dépend des conditions météo et de nos objectifs de vol du jour. Certains vêtements font partie de la panoplie de base du pilote, d’autres peuvent être ajoutés ou enlevés en fonction de nos envies.

 

Choisir comment s’habiller pour un vol en parapente

Comment s’habiller pour un vol en parapente?

Choisir comment s’habiller pour un vol en parapente

Le rôle des vêtements

L’un des aspects les plus agréables du parapente, c’est de sentir le vent sur son visage et l’entendre siffler dans les suspentes. Mais ce vent peut vite s’avérer un ennemi si nous ne sommes pas assez couverts. En effet, le vent apporte une sensation de froid. Et il est vraiment frustrant de devoir écourter un vol parce qu’on a froid!

Alors il est important de bien choisir nos vêtements pour aller voler.

Ils doivent être confortables et assez chauds pour nous protéger du froid et du vent. Bien sûr, en plein été, un coupe vent peut largement suffire. Mais il ne faut pas oublier qu’en altitude l’air est plus froid

Nos vêtements nous protègent aussi des blessures. On prévoit généralement de se poser dans un champ bien dégagé. Mais tout ne passe pas toujours comme prévu, le parapente est aussi tributaire des conditions météo. Les conditions peuvent changer subitement et l’atterrissage prévu n’est plus accessible. Il se peut alors que l’on doive se poser dans un endroit moins dégagé ou que l’on rencontre un arbuste voire un arbre. Et même s’il est bien agréable de voler en short et T-shirt lorsqu’il fait chaud, avoir des manches longues et un pantalon peut éviter des blessures. 

 

Comment choisir comment s’habiller pour un vol en parapente

Au-delà de ces considérations pratiques, choisir comment s’habiller pour un vol en parapente dépend surtout de 3 facteurs

  • la saison,
  • le lieu où l’on vole, 
  • le type de vol que l’on projette de faire.

En effet, il semble évident que les écarts de température entre l’été et l’hiver nous obligent à adapter notre tenue de vol. Une tenue de ski est souvent de mise en hiver tandis qu’il est possible de voler en T-shirt en été.

De la même façon, on ne s’habillera pas de la même façon si on vole à La Réunion ou à Chamonix! En montagne, les températures descendent vite quand on gagne de l’altitude. En bord de mer, elles sont plus stables. C’est ainsi que l’on rencontre des pilotes s’équipant pour une journée de ski sur un décollage en plein mois de juillet! En montagne surtout, cet écart de température peut être traître pour celui qui n’a pas l’habitude. Il arrive souvent qu’il fasse très chaud au décollage, mais que l’on supporte très bien une petite doudoune en vol.

Là encore, tout dépend du type de vol que l’on prévoit. Un soaring en bord de mer après une belle journée ne nécessite pas forcément un gros équipement. L’air est assez chaud et il n’est pas forcément nécessaire d’empiler les couches de vêtements. Si on prévoit un vol de distance, à l’inverse, il vaut mieux prévoir de bien se couvrir. Au bout de plusieurs heures de vol, avec le vent et la fatigue, nous serons plus sensibles au froid. 

comment s'habiller pour un vol en parapente en fonction du lieu

Comment s’habiller pour un vol en parapente?

Les éléments de base

Certains préfèrent voler en short et T-shirt, d’autres en pantalon. En été, la combinaison de vol ou le surpantalon et la veste sont un bon compromis. Ils permettent de se protéger du vent en vol tout en restant en tenue estivale pour patienter au décollage ou retrouver les copains à l’atterrissage. 

Même en été, les gants sont conseillés. Cette fois, ce n’est pas uniquement pour lutter contre le froid. Ils ont aussi une utilité dans la pratique du parapente. Les gants protègent les mains des frottements des suspentes. Un coup de vent et la voile s’envole alors que l’on démêle les suspentes? Gare à la brûlure! De même, s’il faut tenir les oreilles quelques minutes pour pouvoir descendre (ou ne pas trop monter), les gants offrent une bonne protection.

En hiver, la tenue de ski est souvent utilisée par les pilotes pour aller voler. Mais on se retrouve souvent engoncé sous plusieurs couches. Ce qui n’est pas vraiment confortable pour piloter. Heureusement, les matériaux ont bien évolué et les fabricants proposent maintenant de nombreux vêtements techniques.

Les vêtements techniques

Ces vêtements techniques sont bien pratiques surtout quand il commence à faire froid. Ils sont peu épais et chauds. Ils sont donc moins encombrants à porter dans le sac et à porter sur soi. 

De plus, faits pour les courses en montagne ou les treks de plusieurs jours, ils sont bien moins lourds. C’est pour nous un élément intéressant. En effet, non seulement le portage lors des marches d’approche est bien plus agréable, mais il faut aussi tenir compte du poids dans le ptv. Entre l’été, où l’on vole en pantalon, t-shirt et baskets et l’hiver (voire même l’automne ou le début du printemps) où il faut se couvrir et ajouter des couches pour ne pas avoir froid, on peut facilement faire varier le PTV de 2 kg. Certes, 2 kg, ce n’est pas grand chose, mais c’est tout de même un élément à prendre en compte!

 

Les chaussures

Autre élément important lorsque l’on doit choisir comment s’habiller pour un vol en parapente: les chaussures.

De manière générale, on privilégie les chaussures fermées. Il n’y a qu’à la Dune de Pilat que j’ai pu voler en sandale ou pieds nus. Pour tous les autres sites, les chaussures fermées protègent les pieds de blessures éventuelles. Que le décollage et l’atterrissage soient en herbe ou recouverts de cailloux, un accident est vite arrivé. De plus, les chaussures tiennent bien aux pieds lorsqu’il faut courir pour décoller. 

Entre pilote, le débat porte plutôt sur le choix entre les chaussures montantes ou basses. Ici tout dépend de notre pratique, de notre ressenti. Dans les écoles, les chaussures montantes sont conseillées, surtout pour les premiers jours de course effrénée sur la pente école. Dans les Alpes du Nord, les décollages et les atterrissages sont souvent de grands champs. Le sol y est irrégulier. Les chevilles fragiles peuvent vite en souffrir.

 

Au moment de choisir comment s’habiller pour un vol en parapente, on pense surtout à la température extérieure et au froid. Il faut se protéger du vent! Mais il faut aussi penser que nos vêtements peuvent nous protéger en cas d’accident

comment s'habiller en parapente pour avoir chaud

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.