Le Mont Forchat en raquettes

26 Jan 2022 | Randonnée

Une petite randonnée très accessible entre forêt et alpages pour atteindre le sommet du Mont Forchat en raquettes.

Distance

11 km

Dénivelé

630 m

Balisage

Jaune

Carte

IGN 3528 ET

Le Mont Forchat en raquettes: du Col des Moises au Col de l’Encrenaz

Nous commençons cette randonnée au Col des Moises. Le parking, le long de la route, n’est pas très grand. Il vaut donc mieux arriver assez tôt pour être sûr d’avoir de la place! 

Nous montons dans la forêt par une grande piste. La pente se redresse assez vite tandis que le chemin se resserre. La piste laisse progressivement place à un sentier qui décrit de grands lacets.

Les dernières chutes de neige commencent à dater. La neige dans la forêt est bien tassée par les passages et gelée. Les raquettes permettent de bien accrocher dans la pente. Il faut tout de même faire attention à quelques endroits, où les racines et les cailloux forment quelques marches. 

Petit à petit, on distingue au-dessus de nous le sommet. Le soleil nous parvient et crée des jeux d’ombre et de lumière avec les arbres. On atteint assez vite le replat du sommet, que l’on traverse. Des trouées dans la forêt laissent passer le soleil et nous donnent de jolis points de vue sur les montagnes aux alentours. 

Nous sommes déjà au sommet? Non! Après avoir traversé le petit plateau, au détour d’un virage, on se retrouve face au Mont Forchat, qui se dresse fièrement devant nous. La statue, érigée sur le sommet, est bien visible. Il va falloir monter encore un peu!

Le sentier descend alors légèrement et doucement, pour arriver au Col de l’Encrenaz. Nous sommes maintenant juste au pied du Mont Forchat. La vallée d’Habère Poche s’étend sur notre droite.

Le Mont Forchat en raquettes, après la première montée

L’alpage de Très-le-Mont

Du Col de l’Encrenaz, un sentier monte droit dans la pente pour atteindre le sommet du Mont Forchat. Très raide et plutôt exposé, il vaut mieux l’éviter en hiver ou avec des personnes sujettes au vertige.

Nous prenons à gauche. Le but est de contourner le Mont Forchat pour le gravir par un chemin plus doux. La première partie de la descente du col est très raide sur quelques dizaines de mètres. Elle se radoucit un peu mais la pente reste assez prononcée. Nous sommes sous le col, le soleil est caché par le relief. La température s’en ressent nettement. Il faut remonter le cache-cou, couvrir le nez et le bout des doigts! La neige a changé aussi. La couche est bien plus épaisse et plus souple. Les raquettes sont bien utiles à ce moment. 

Doucement, le sentier se redresse. Après une belle traversée, on atteint l’alpage de Très-le-Mont.

L’alpage forme comme une cuvette. Des chalets et un petit oratoire se dressent sur notre gauche. Pour l’instant, nous prenons à droite pour commencer la dernière ascension qui nous mènera au Mont Forchat en raquettes. Et elles sont bien pratiques ces raquettes, pour traverser l’alpage. La neige y est restée fraîche et on s’enfonce facilement.

L'alpage de Très-le-Mont sur le chemin du Mont Forchat en raquettes

Ascension du Mont Forchat en raquettes

On retrouve assez rapidement la forêt, et une neige plus tassée. La progression s’en trouve facilitée. Cette fois encore, le chemin fait de grands lacets, mais la pente est bien moins raide que dans la première partie de la montée. Régulièrement, des sculptures ponctuent le chemin. Ce sont les étapes d’un sentier de découverte mis en place par l’Office du Tourisme des Alpes du Léman, sous forme d’une enquête et baptisé “Ombres sur l’Alpage”.

Le sentier arrive bientôt sur un replat. On y trouve plusieurs tables de picnic et une petite chapelle dédiée à Saint François de Sales, permettant de célébrer des messes en plein air. Le sentier rejoint ensuite la crête que l’on suit un moment. On profite de la jolie vue sur les montagnes, de part et d’autre, qui se dévoile au gré des trouées dans la forêt.

Après avoir suivi la crête, nous arrivons juste sous le sommet. Il faut contourner cette grosse butte qui apparaît tout à coup devant nous. Le sentier se redresse nettement sur les derniers mètres pour terminer l’ascension. 

Au sommet, une monumentale statue de Saint François de Sales se dresse fièrement. Pour fêter le tricentenaire de la conversion du Chablais au catholicisme, œuvre de Saint François de Sales, des paroissiens décident d’ériger un monument en son honneur. C’est ainsi qu’une statue en bronze de plus de 700 kg est posée sur un socle en granit de 5m de haut en 1898. Le 21 septembre 1898, ce sont 2000 pèlerins qui montent au Mont Forchat pour assister à la bénédiction de la statue par Monseigneur Philippe.

La vue au sommet est également époustouflante. Les sommets du Chablais, les Cornettes de Bises, la Dent d’Oche et le Chateau d’Oche, les Aravis et la Pointe Percée, Le Mont Blanc, le Léman sont visibles.

Le sommet du Mont Forchat en raquettes

Du Mont Forchat au Col des Moises

La descente jusqu’à l’alpage de Très-le-Mont s’effectue par le même chemin. Nous nous arrêtons quelques minutes à la petite chapelle avant de plonger dans la forêt et de descendre tranquillement. Nous débouchons dans l’alpage. Cette fois, nous traversons la plaine en direction des chalets. Un petit oratoire se dresse juste devant eux. 

Après un petit tour sur une butte, d’où nous admirons la vue sur la vallée, nous reprenons le chemin du Col des Moises. La première partie suit le sentier pris à l’aller, en direction du Col de l’Encrenaz. 

Juste avant d’entamer la montée vers le col, nous bifurquons sur la droite en direction de la forêt. La neige est ici encore bien fraîche et profonde. Les crampons suffisent pour assurer le pas, mais les raquettes rendent la progression plus facile. 

Le sentier entre ensuite dans la forêt et se poursuit à flanc de montagne. Il remonte légèrement puis descend doucement en suivant le relief. Après avoir basculé sur l’autre versant de la montagne, le chemin rejoint la piste que nous avons prise le matin pour monter. La neige a bien changé depuis ce matin et le chemin n’est plus aussi verglacé. La fin de la descente se fait rapidement et nous retrouvons les voitures au Col des Moises. 

Et voilà la boucle du Mont Forchat en raquettes bouclée, sous le soleil!

Vue depuis le sommet du Mont Forchat en raquettes

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.