La nage en eau glacée, une nouvelle discipline

3 Fév 2021 | Natation

Ce week end (6-7 février 2021) devait se tenir à Samoëns un championnat un peu particulier: les Championnats de France de nage en eau glacée.

Depuis une dizaine d’années, cette pratique de la natation hivernale prend de l’ampleur. De plus en plus de nageurs se jettent à l’eau. A l’origine, les baigneurs recherchaient avant tout le bien-être et les bienfaits physiologiques que procure l’eau froide. Mais le challenge que cela représente a également apporté un côté sportif. Aujourd’hui, il ne s’agit plus seulement de rester quelques minutes dans l’eau, mais de parcourir une distance et même de pratiquer les différentes nages.

 

Alors faisons un petit tour d’horizon de cette discipline.

 

Qu’est ce que la nage en eau glacée?

Pourquoi se plonger dans une eau aussi froide?

Les différents types de pratique de la nage en eau glacée

Quelques recommandations pour la nage en eau froide

Qu’est ce que la nage en eau glacée?

La nage en eau glacée ou en eau froide est la pratique de la nage en eau libre (lac, rivière, mer) ou en piscine extérieure non chauffée entre l’automne et le printemps. Attention, il faut pratiquer sans combinaison!

Pour tout un chacun, l’eau est considérée froide en dessous de 15°C. Il n’y a pas de règle formelle, si tu veux te baigner en hiver à titre de loisir. 

Dès lors que tu veux participer à des épreuves reconnues, il existe deux catégories:

  • la nage en eau froide, ou winter swimming, lorsque l’eau est entre 5°C et 10°C
  • la nage en eau glacée, ou ice swimming, lorsque l’eau est en dessous de 5°C.

Des règles différentes

Les règles lors de ces compétitions sont un peu différentes de celles des compétitions traditionnelles. Ainsi par exemple, les départs se font dans l’eau. Les plongeons sont interdits, de même que les culbutes. Quant à la coulée, elle est limitée à 5m

Il s’agit bien évidemment de règles visant à assurer la sécurité des nageurs.

Par contre, on retrouve à peu près les mêmes épreuves que lors d’une compétition en piscine. Il est ainsi possible de nager un 50m papillon ou un 200m brasse. Parmi les particularités de ces compétitions, on note le 500 m nage libre, le relai 4×25 ou encore l’épreuve reine: le 1000 m nage libre.

La nage en eau glacée, une discipline reconnue

Cette dernière est d’ailleurs l’une des deux distances officiellement reconnues par l’International Ice Swimming Association (IISA) avec le mile.
L’association est née en 2009 pour promouvoir et organiser des événements de nage en eau glacée autour du monde. 

L’International Winter Swimming Association (IWSA), quant à elle, chapeaute les événements de nage en eau froide depuis 2006.

En Suisse, l’association Swiss Cold Training Association promeut les activités liées à l’entraînement du corps au froid.

En France, la pratique vient d’être reconnue comme une discipline officielle et incorporée à l’eau libre.

La nage en eau froide, c’est pour qui?

Tout le monde peut pratiquer la nage en eau froide pour son bien-être. Il n’y a pas d’âge limite. Il suffit d’adapter la durée et le nombre de séances en fonction de sa condition physique.

Si tu as des objectifs plus sportifs, en revanche, il faut s’entraîner très régulièrement afin d’habituer son corps au froid et ainsi pouvoir rester plus longtemps et en mouvement dans l’eau. Dans l’optique d’un résultat en compétition, il faut à la fois s’entraîner en piscine (chauffée) pour le côté technique et l’endurance en natation, et s’entraîner en eau froide pour s’habituer à nager dans ces conditions.

Nage en eau glacée distance

Pourquoi se plonger dans une eau aussi froide?

Si la nage en eau froide fait autant d’adeptes, c’est qu’elle apporte à ses pratiquants plusieurs bénéfices.

La nage en eau froide, source de bien-être 

Le fait de rester quelques minutes dans une eau froide a en effet plusieurs répercussions sur notre corps.
Tous les “givrés” qui ont l’habitude de se baigner en hiver affirment se sentir bien à l’issue. 

Confronté à une température très basse, notre corps réagit.
En premier lieu, l’eau froide stimule la circulation sanguine. Cela a pour effet d’augmenter les besoins de notre organisme en oxygène. Pour y répondre, notre respiration se fait plus profonde. Et cela participe à nous détendre.
La respiration est au centre de toutes les techniques de relaxation. La principale différence est que lors d’un bain en eau froide, ce travail de contrôle de la respiration se fait de façon automatique, inconsciente.

D’autre part, des recherches médicales ont montré que l’eau froide déclenche une réaction dans notre cerveau menant à la production de diverses hormones, notamment des endorphines. Ce sont elles qui nous font nous sentir bien. 

La nage en eau glacée, bonne pour la santé?

Il existe encore assez peu d’études scientifiques sur les effets de la nage en eau glacée sur la santé. Le Dr Alexandre Fuzeau, spécialiste de la discipline, a d’ailleurs récemment annoncé qu’il allait travailler avec des chercheurs afin de comprendre les réactions du corps humain.

Ce que l’on sait déjà, c’est que le froid est un antidouleur. Son action anti-inflammatoire permet de soulager les douleurs articulaires et musculaires. Des personnes souffrant de rhumatismes et pratiquant la nage en eau froide ont nettement vu une amélioration.

De plus, nager en eau froide nous rend plus fort pour lutter contre les infections. En effet, le rythme métabolique s’accélère lorsque le corps se réchauffe. Cela active notre système immunitaire, qui produit plus de globules blancs. C’est ce qu’expliquent le Dr Stéfanini et M.Willemse dans leur livre “La santé par l’eau froide”.

Les différents types de pratique de la nage en eau glacée

Jacques Tuset, nageur français spécialiste de l’eau libre et des aventures, a déclaré lors d’un webinaire que “ce n’est pas un plaisir de nager en eau très froide. On va en eau très froide parce qu’on a un objectif”.

Il existe différents objectifs qui poussent à la pratique de la nage en eau glacée ou froide. Gaëtan Beysard, pratiquant assidu et détenteur de plusieurs titres de champion du monde en 2020 en a identifié plusieurs.

La pratique bien-être

Il y a d’abord les personnes qui vont se baigner l’hiver pour le bien que cela leur procure, pour leur santé. Elles restent généralement moins de 10 minutes dans l’eau. Juste le temps qu’il faut pour que le froid fasse effet. 

Parmi elles, Gaëtan identifie les “Trempeurs” et les “Nageurs tranquilles”.

Les premiers restent le plus souvent statiques (on se refroidit moins vite en ne bougeant pas dans l’eau froide) et utilisent des protections comme des gants et des chaussons en néoprène afin de limiter le refroidissement des extrémités du corps, qui peuvent se révéler douloureuses. Il s’agit là de bénéficier des bienfaits généraux de l’eau froide sur l’ensemble du corps.

Les seconds se déplacent, nagent doucement. Leur but n’est pas la performance, mais bien le bien-être procuré par le bain. Ils peuvent également porter des protections.

La pratique sportive

Ensuite, il y a les sportifs. Ceux-ci cherchent non seulement à renforcer leurs défenses immunitaires, mais également à accomplir un effort physique. Ils s’entraînent pour participer à des compétitions. Les protections contre le froid laissent alors la place à un équipement plus technique: bonnet, lunettes.

Parmi eux, se trouve une autre catégorie de nageurs, qui va encore plus loin dans l’effort. Ce sont les “nageurs de l’extrême”. Ils restent plus de 10 minutes dans l’eau et nagent sur des distances bien plus élevées, entre 500 et 1500 m environ. Cette pratique implique des entraînements plus intenses et intensifs, très progressifs. Il s’agit là d’une pratique très engagée de la nage en eau glacée. Ses pratiquants doivent respecter de nombreuses règles de sécurité afin de limiter les dangers.

La pratique nature

Je rajoute un autre type de pratique de nage en eau froide. Le bien être est également au cœur de cette pratique. Mais il ne s’agit plus seulement d’aller nager en hiver.

La nage en lac est ici associée à la randonnée

Après un effort physique qui permet d’atteindre le lac, la baignade devient une partie de la sortie. Comme une récompense qui délasse le corps après la marche. La simple randonnée devient une véritable sortie nature où l’on profite au maximum de ce qu’elle nous apporte. 

Plus ludique, cette pratique peut prendre l’aspect d’un petit défi: arriver jusqu’au lac puis se jeter dedans. C’est en tout cas une bonne façon de commencer et d’appréhender l’eau froide.

Nage en eau glacée en randonnée

Quelques recommandations pour la nage en eau glacée

Quelle que soit ta pratique de la nage en eau froide ou glacée, quelques règles sont à suivre. Nager dans une eau aussi froide n’est pas anodin.

La première règle et sans doute la plus importante est de ne jamais se baigner seul. En effet, l’hypothermie est sournoise. On ne la sent pas venir. En réalité, l’hypothermie commence lorsque l’on se sent bien, lorsque le cerveau sécrète ces fameuses endorphines. Comme on se sent bien, on pense pouvoir continuer à nager, alors que l’on faiblit. Il est donc important d’être accompagné pour surveiller son voisin.

nage en eau glacée poster risques

Ensuite, encore plus que pour toute pratique sportive, il faut y aller progressivement. Il est inutile de vouloir battre un record de durée dès la première baignade! S’entraîner régulièrement et augmenter petit à petit le temps passé dans l’eau et/ou la distance parcourue permettent au corps de s’habituer graduellement à la sensation de froid et ainsi de mieux le supporter.

Si l’objectif sportif t’attire, voici encore quelques conseils donnés par le Dr.Fuzeau.

Tous les pratiquants de la nage en eau glacée pointent non seulement les bienfaits sur la santé et le bien être, mais aussi la convivialité de cette activité.

C’est sans doute ce qui fait que le nombre de pratiquants ne cesse d’augmenter. Et il est très probable que la fermeture des piscines cet hiver aura fait de nouveaux adeptes.

Alors, prêt à te jeter à l’eau en toute saison? 

Si tu veux partir à la découverte de la natation en eau libre et froide, envoie moi un message et nous organiserons ton voyage sur mesure.

nage en eau glacée dans un glacier

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.