Un vol en parapente depuis l’Aiguille du Midi à Chamonix

23 Déc 2020 | Parapente

Un vol en parapente depuis l’Aiguille du Midi à Chamonix, c’est possible? Oui! Et je l’ai fait il y a un an!

 

Quelques repères avant de s’envoler depuis l’Aiguille du Midi

Chamonix, avec sa vue sur le Mont Blanc, ses sommets enneigés, ses aiguilles de roches qui se dressent fièrement et ses nombreux glaciers est sans conteste l’un des plus beau endroits en France pour voler en parapente. 

La ville est au fond d’une vallée plutôt étroite, encaissée au milieu des montagnes abruptes. Mais qui dit vallée étroite entre des montagnes abruptes dit deux faces assez proches l’une de l’autre. Donc plusieurs possibilités pour décoller! Et le moindre petit vol enregistre déjà 1 000m de dénivelé. De quoi se satisfaire d’un simple plouf!

Deux faces donc. D’un côté, il y a le massif du Brévent et de l’autre le massif du Mont-Blanc. 

Le côté Brévent est accessible toute l’année. La télécabine de Planpraz monte à 2 000m en quelques minutes. Le décollage est juste en dessous. De là, on se retrouve avec un magnifique panorama sur le massif du Mont Blanc, juste en face. Il permet de superbes vols locaux ou des départs en cross dès le matin.

Sur le côté Mont-Blanc, il est interdit de voler en juillet et août. En effet, à cette période les touristes affluent et se ruent dans les chemins de randonnée, s’initient à l’alpinisme ou à l’escalade. Les secours étant régulièrement sollicités sur cette face, et pour éviter tout accident supplémentaire, les autorités ont décidé de ne pas autoriser la pratique du vol libre. Les hélicoptères de secours en montagne ne font pas bon ménage avec les parapentes!

De ce côté là, on peut décoller du Plan de l’Aiguille (le décollage est en dessous de la gare d’arrivée) ou, si les conditions sont bonnes, depuis l’Aiguille du Midi.

Aiguille du midi

L’Aiguille du Midi

L’Aiguille du Midi, c’est cette pointe que l’on voit briller tout en haut de l’arête. Elle culmine à 3842 m. Un téléphérique permet d’y monter, en deux étapes. Le second tronçon est le plus impressionnant: il n’y aucun pylône! Il faut compter entre 6 et 8 minutes pour arriver en haut.

Voilà pour les chiffres.

 

J’étais à Chamonix en Juin 2019, avec ma famille, à l’occasion d’un petit week end familial. Nous sommes montés à l’Aiguille du Midi. La vue était époustouflante. Mais je suis restée scotchée à regarder un groupe descendre l’arête. Ils avaient sur le dos de gros sacs. Des sacs à l’allure familière. Des parapentes? Vite, je dégaine l’appareil photo et mets le zoom à fond. Oui, ce sont bien des parapentes. A partir de ce moment-là, impossible de me faire bouger. Je veux les voir décoller! Je les ai observé pendant toute la descente (ça me faisait drôlement peur!) et la préparation. 

Ils ont décollé face à Chamonix. C’est un espace assez petit, très pentu, très court, avec beaucoup de vide en-dessous. Bref, il ne faut pas se louper! Ça m’a paru très impressionnant. Je me suis dit que jamais je n’irais décoller là! Et en même temps, la vue doit être tellement belle! 

Après cet intermède, j’ai repris ma visite des installations, rejoint ma famille et nous sommes redescendus. 

Autour d’une bonne bière, ils m’ont demandé si ça ne me tentait pas de voler depuis l’Aiguille du Midi. “Oh ce doit être génial!! Mais j’ai trop peur!”, fut ma réponse.

 

C’est ainsi que j’ai reçu, pour mon anniversaire, un bon pour un vol en parapente en biplace depuis l’Aiguille du Midi.

Décoller en parapente depuis l'Aiguille du Midi

Comment se passe un vol en parapente depuis l’Aiguille du Midi?

Un vol en parapente depuis l’Aiguille du Midi n’est pas un vol comme un autre. Il demande un peu de préparation.

La météo

Bien évidemment, pour aller voler, il faut vérifier la météo. Mais s’il est possible de voler sous un ciel couvert, ici, il faut tenir compte d’autres éléments. D’une part, le décollage se situe à plus de 3000m, il faut donc que le plafond nuageux soit assez haut! D’autre part, en haute montagne, la météo peut changer très vite. Un ciel nuageux peut vite devenir menaçant, le plafond peut descendre très rapidement. Il vaut donc mieux choisir une journée ensoleillée pour monter voler à l’Aiguille du Midi. 

La seconde variable importante est le vent. Les vents sont souvent plus forts en altitude. Il faut donc trouver LA journée où les vents sont à la fois bien orientés et pas trop forts. Question orientation, il est possible de décoller de l’Aiguille du Midi avec des vents faibles de Nord à Nord Ouest ou de Sud.

Tout cela fait que les journées où l’on peut effectuer un vol en parapente depuis l’Aiguille du Midi ne sont pas si courantes. Mais les jours où c’est possible, les pilotes affluent! D’ailleurs, pendant que nous attendons pour prendre le téléphérique, je discute avec les autres passagers et les pilotes qui montent comme nous. Tous ont déjà tenté au moins une fois de réaliser ce vol. Tous ont dû reporter car la météo n’était pas en leur faveur. Certains sont même montés jusqu’à l’Aiguille, mais n’ont pas pu décoller!

prêt à voler en parapente depuis l'Aiguille du Midi

Atteindre le décollage

Quand on dit que l’on décolle de l’Aiguille du Midi, ce n’est pas tout à fait juste. Comme son nom l’indique, l’Aiguille est un pic rocheux. Il serait bien difficile d’étaler sa voile et prendre son envol de là-haut!

En réalité, les décollages de l’Aiguille se trouvent en bas de l’arête. La même qui permet, en hiver, d’atteindre le départ de la Vallée Blanche. Après être monté en téléphérique, il faut donc descendre cette arête .

Pour cela, du matériel d’alpinisme est de mise:

  • chaussures d’alpinisme (plus raides et plus hautes que nos chaussures de randonnée)
  • crampons
  • baudrier
  • cordes

La présence d’un guide est aussi fortement recommandée, à moins d’être un alpiniste averti.

 

C’est cette partie qui me faisait le plus peur! Je n’avais encore jamais mis de crampons ni marché sur la glace ainsi. Alors la présence du guide m’a bien rassurée! 

Une fois arrivée en haut, nous nous sommes tous équipés dans le tunnel menant à la sortie. Bon, à part le baudrier que je savais mettre, j’ai laissé le guide m’arnacher!

Avec un peu d’appréhension, j’ai donc commencé la descente de l’arête, encordée entre deux jeunes alpinistes et le guide. Finalement, la descente est bien moins difficile qu’elle n’est impressionnante. J’étais toutefois contente de ne pas avoir mon gros sac sur le dos!

accès au décollage de l'Aiguille du Midi

Les décollages de parapente à l’Aiguille du Midi

Arrivés sur le replat en bas de l’arête, il existe deux décollages, dont les informations techniques sont données sur le site du club Parapente Mont Blanc 

Le premier fait face à la vallée de Chamonix directement. Il est très pentu, très court et se termine par une falaise de 800 mètres. Lorsque l’on décide de décoller de ce côté, il n’y a pas de deuxième chance. 

Heureusement, nous avons décollé de l’autre côté, vers la Vallée Blanche. Là, la pente est bien moins pentue. On décolle d’un grand replat. En contrepartie, il faut courir. 

Comme on l’a vu plus haut, généralement on choisit un jour où il a peu de vent, ce qui oblige à courir. De plus, en altitude l’air porte beaucoup moins. Et je m’en suis rendue compte! Après avoir enlevé les crampons, nous prenons notre élan.

En bas de ce replat se trouve une crevasse. Nous avons dû courir jusque là et avons décollé juste à temps pour passer au-dessus. Je ne m’attendais pas à sentir si peu de prise en charge lorsque nous avons commencé notre course d’envol!

Voler en parapente depuis l'Aiguille du Midi

Un vol depuis l’Aiguille du Midi, magique

Une fois en vol, par contre, rien ne diffère des conditions de vol que je connais. Dans un air calme, nous avons cheminé le long des pics et aiguilles qui bordent la Vallée Blanche puis la Mer de Glace. La vue est époustouflante! Si du sol les sommets semblent immenses, des airs, ils s’imposent encore plus. Nous arrivons bien au-dessus de la gare du Montenvers, qui paraît toute petite. 

Encore quelques minutes pour arriver au bout du glacier et nous débouchons sur la vallée de Chamonix. Elle s’offre à la vue dans toute sa longueur. Devant nous, le massif des Aiguilles Rouge s’étale et les sommets se découpent parfaitement sur le ciel bleu. Au loin, on aperçoit même le barrage d’Emosson!

Nous traversons la vallée pour rejoindre les pentes ensoleillées au niveau de la Flégère. Les premiers thermiques se mettent en place et nous arrivons même à gagner quelques mètres. De quoi prolonger le bonheur.

Mais tout à une fin, même ce superbe vol en parapente depuis l’Aiguille du Midi. Nous rejoignons l’atterrissage du Savoy et je repose les pieds sur terre. Les pieds seulement, car ma tête est restée un moment dans les airs!

Si toi aussi tu veux découvrir les splendeurs de la vallée du Mont Blanc depuis les airs, contacte moi via ce formulaire et organisons ensemble ton séjour!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.