Quel matériel pour progresser en natation?

13 Oct 2021 | Natation

A l’occasion de la rentrée, nous avons fait un petit tour de ce qu’il nous faut comme équipement pour la natation. La base, maillot, bonnet et lunettes, nous permet de débuter. Mais il existe du matériel pour progresser en natation. C’est ce dont nous allons parler aujourd’hui.

 

Du plus connu au moins utilisé, petit tour d’horizon du matériel utilisé pour améliorer sa technique:

Le matériel pour progresser en natation: les basiques

Le Pull-buoy

Le Pull-buoy, généralement appelé “pull”, est un morceau de polystyrène en forme de 8. Placé entre les jambes, il permet de les immobiliser tout en assurant une certaine flottabilité. Le nageur peut ainsi se concentrer sur le travail de ses bras. 

En nage complète, le battement de jambes assure une partie de la propulsion. Il permet également au corps de rester à l’horizontal. En immobilisant les jambes avec un pull-buoy, on conserve donc d’une part cette position horizontale hydrodynamique. D’autre part, on coupe la partie propulsion de la nage. Ainsi, les bras doivent travailler plus pour compenser cette perte.

On utilise le pull-buoy pour deux objectifs bien distincts: le renforcement musculaire des bras et le travail de la technique de nage.

Lorsque l’on nage avec un pull-buoy, seuls les bras travaillent. Cela permet de renforcer toute la chaîne musculaire. Mais ce ne sont pas les seuls muscles que l’on sollicite! On peut aussi travailler le gainage grâce au pull-buoy. Il suffit pour cela de le placer plus près des pieds. Plus on le place bas sur les jambes, plus le gainage est nécessaire pour nager.

On gagne ainsi en puissance et en efficacité. Et pour être plus efficace, il faut travailler la position de ses bras. Le pull-buoy permet de se concentrer sur cet aspect de la nage en neutralisant les jambes. On peut ainsi réaliser différents exercices et rester à l’écoute des sensations.

Le pull-buoy est un élément essentiel du matériel pour progresser en natation. On peut l’utiliser à tout moment de l’apprentissage et de la progression. En effet, au fur et à mesure de l’amélioration, on peut varier les exercices et l’utilisation du pull-buoy.

le pull-buoy, matériel pour progresser en natation

La planche

La planche est sans doute l’un des éléments de matériel pour la natation le plus vendu. L’utilisation intuitive et la promesse de belles jambes bien affinées en font un produit prisé par les nageurs et nageuses. 

C’est vrai, la planche permet de faire travailler les jambes et apporte un soutien pour le haut du corps. Il n’y a pas de problème de respiration, puisque la tête est constamment hors de l’eau, les bras portés par la planche. 

Il faut néanmoins se méfier de cet outil et bien l’utiliser. En effet, une mauvaise position des bras sur la planche peut provoquer des blessures. La plupart des gens posent la totalité de l’avant-bras sur la planche et s’appuient dessus pour garder la tête bien hors de l’eau. Dans cette position, pour rester allongé, il faut soit forcer sur les cervicales et les muscles des omoplates, soit cambrer le bas du dos et donc forcer sur les lombaires. Dans les deux cas, on peut se retrouver avec des douleurs ou des contractures. 

Lorsque l’on débute toutefois, la planche est un bon moyen d’assurer un appui qui permet de respirer sans casser le rythme. On peut alors réellement travailler les jambes sans perturbation. 

Petit à petit, on utilise de moins en moins la planche quand on progresse. Le mouvement de la tête pour respirer vient alors s’intégrer dans l’exercice. De fait, dans les entraînements des groupes de compétition, elle est assez peu présente.

La planche et le pull-buoy sont des éléments du matériel de natation qui prennent de la place et ne sont pas toujours évidents à transporter. Il existe un hybride: le pull-kick. A la fois planche et pull-buoy, il permet de n’avoir qu’un objet à transporter. S’il est pratique, il faut toutefois s’habituer à l’utiliser.

la planche, matériel pour progresser en natation

Du matériel pour progresser encore plus en natation

Les palmes

Parmi le matériel pour progresser en natation, les palmes sont sans doute les plus connues. Elles sont très vite utilisées par les nageurs qui débutent. Et pour cause! Elles ont bien des avantages!

Leur surface offre plus de résistance à l’eau que nos pieds. Il nous faut donc faire plus d’efforts pour avancer. Le mouvement qui part de la hanche sollicite toute la chaîne musculaire de la jambe. C’est ainsi que les muscles se développent et que nos fessiers, nos cuisses et nos mollets sont plus galbés. 

Avec ces efforts supplémentaires, c’est aussi le cardio qui travaille. L’effort plus intense fait monter le cœur.

Pour obtenir ces résultats, il faut choisir la paire de palmes qui correspond à nos objectifs. En effet, il en existe différentes.

Pour la natation, elles sont souvent plus petites que les palmes de plongée. Chaque paire a ses caractéristiques:

  • les palmes courtes sollicitent davantage le coeur, car il faut faire plus de mouvements pour avancer.
  • les palmes longues font avancer plus vite et donnent de bonnes sensations de glisse. Mais avec une plus grande résistance, il faut faire plus d’effort. Ce sont alors les muscles qui se développent.
  • les palmes rigides nous font avancer plus vite, mais au prix d’un plus gros effort.
  • les palmes souple sont plus faciles à utiliser mais avancent moins.
  • les palmes semi-rigides sont un bon compromis. Elles demandent un effort modéré et font ainsi travailler à la fois le cardio et les muscles.

Qu’elles servent à aller plus vite, assurer la glisse lors de la réalisation d’exercices techniques ou à reposer les bras, les palmes sont un élément incontournable du matériel pour progresser en natation, quel que soit le niveau!

les palmes, matériel pour progresser en natation

Les plaquettes

S’il fallait simplifier les choses, on pourrait dire que les plaquettes sont les palmes des mains. En effet, elles augmentent la surface d’appui des mains et donc la résistance à l’eau.

Elles réclament ainsi plus d’effort lors de la traction, ce qui contribue à renforcer les muscles des bras et de l’épaule. 

Tout comme les palmes, les plaquettes augmentent la vitesse et la glisse du nageur. Avec une prise d’eau plus grande, le mouvement est plus efficace, on déplace plus d’eau. On avance donc plus vite. 

Selon le but recherché lors de l’entraînement, on peut (et c’est souvent le cas) utiliser les plaquettes en combinaison avec d’autres éléments.

Pour faire encore plus travailler les bras, on les utilise avec le pull-buoy. 

Pour gagner en vitesse et faire travailler à la fois les muscles et le cardio lors des séries, elles sont couplées avec les palmes.

Les plaquettes ne servent pas seulement au renforcement musculaire. Elles sont aussi utiles d’un point de vue technique. En effet, lorsque l’on augmente la surface d’appui, on augmente également les sensations. On peut donc utiliser les plaquettes pour mieux ressentir le placement et le parcours du bras dans l’eau. Dans ce cas, bien évidemment, l’effort sera modéré.

Car les plaquettes mal utilisées ou utilisées avec un mauvais placement peuvent provoquer des blessures. Les épaules sont notamment exposées. Un mauvais mouvement risque de tirer sur les tendons et peut mener à des pathologies plus ou moins graves.

Il faut donc faire attention à bien les utiliser et à bien les choisir. En fonction de son niveau et de son objectif, on utilisera des plaquettes plus ou moins grandes et plus ou moins souples. Il existe également des demi-plaquettes, très utiles pour renforcer les avant-bras et pesant moins de contraintes sur les épaules.

les plaquettes, matériel pour progresser en natation

Le tuba

Le tuba est un élément de matériel pour progresser en natation assez peu utilisé par le grand public. Et pourtant, il possède de grandes qualités. Il est en effet un grand allié dans l’apprentissage et la progression

Le tuba permet de respirer sans avoir à bouger la tête. La tête restant fixe, la respiration ne vient pas casser la position du nageur. Il permet donc de rester concentré sur la nage, le gainage, le placement des bras et le mouvement des jambes. 

Le tuba est utile tout au long de la progression en natation. Au début, le nageur débutant apprend à bien placer sa tête. Ensuite, il peut affiner le mouvement des bras. Pour le nageur confirmé, il y a toujours des ajustements à faire dans la technique de nage. Neutraliser la tête permet d’y travailler. De plus, la tête étant en position de repos, on l’utilise souvent dans les phases de récupération.

Côté matériel, le tuba de natation possède aussi ses spécificités. Pour bien nager, il faut utiliser un tuba frontal. D’une part, il est plus solide et tient bien mieux que le tuba latéral. D’autre part, placé sur le devant de la tête, il offre un meilleur hydrodynamisme. Selon la marque, le tuba englobe plus ou moins la tête. A chacun de voir ce qu’il préfère!

Au début, il peut être déstabilisant de respirer par la bouche en ayant la tête dans l’eau. D’autant plus que les lunettes de natation n’englobent pas le nez comme les masques de plongée. Le pince-nez peut être utilisé le temps de s’habituer. Néanmoins, il est conseillé d’expirer par le nez lorsque l’on nage avec un tube. En effet, en soufflant par la bouche, une partie du CO2 expulsé reste dans le tuba. A l’inspiration suivante, l’air est donc de moins bonne qualité.

le tuba, matériel pour progresser en natation

Choisir son matériel pour progresser en natation

Pour débuter la natation, il faut assez peu d’équipement. Comme dans tout sport, lorsque l’on veut aller plus, on découvre un grand nombre de produits disponibles. Les choisir peut être compliqué et savoir s’en servir encore plus. Le pull-buoy, la planche, les palmes, les plaquettes et le tuba sont des éléments du matériel pour progresser en natation qui s’achètent au fur et à mesure de la progression. Ils sont utiles et utilisés tout au long de la carrière du nageur. Et plus on progresse, plus on découvre des moyens différents de les utiliser!

le matériel pour progresser en natation

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.